History/fr

From Free Pascal wiki
Jump to: navigation, search

English (en) français (fr) magyar (hu) Bahasa Indonesia (id) 한국어 (ko) русский (ru)

Le projet Lazarus trouve ses racines dans le projet Megido. A partir des groupes de discussion de Google et d'autres listes de discussion nous pouvons retrouver les traces laissées par Megido. C'était un projet qui a essayé de réaliser un clone open source de Delphi, en commençant par le code source de Sybil qui était lui-même un clone de Delphi pour l'OS/2, mais dont le concepteur était plus restreint. Megido a démarré en 1998, mais est mort courant 1999, en raison du manque d'attention portée au projet et du manque d'intérêt pour un clone fondé sur Sybil avec les restrictions que cela impliquait.

Ainsi, Lazarus a démarré au mois de février de l'année 1999. Il a été principalement fondé par trois individus : Cliff Baeseman, Shane Miller, et Michael A. Hess. Des trois fondateurs, seul Michael A. Hess est encore impliqué dans le projet.

Chacun des trois avait essayé de s'impliquer dans le projet Megido dorénavant dissous. Devant leur frustration ils ont commencé leurs propre projet : Lazarus.

Ensuite, le membre le plus âgé de l'équipe est Marc Weustink. Il s'est impliqué dans le projet en août 1999. Marc recherchait une solution Delphi sur Linux (car il n'y en avait aucune alors de la part de Borland), et était également intéressé par Linux en général, d'où l'idée de se joindre au projet Lazarus. A ce moment-là, Lazarus n'était pas beaucoup plus qu'une barre d'outils vide, quelques éléments de menu gtk et quelques articles du noyau gtk. On discutait toujours de l'éditeur. Marc est toujours un contributeur du noyau, l'interface de débogage étant un sous-projet qui lui est très familier.

Le suivant est Mattias Gaertner qui s'est impliqué en septembre 2000. Avec Mattias dans l'équipe, le projet a fait un pas en avant énorme. Mattias a porté Synedit et a codé de grandes parts des outils de code et du concepteur. Avec ces additions, Lazarus a commencé à revêtir la forme qu'on lui connaît. Trois ans après, Mattias a ajouté le système de paquets et beaucoup d'autres dispositifs de l'EDI.

Micha Nelissen a commencé sa contribution en juin 2003, principalement avec l'envoi de patches pour l'interface Win32. Il a utilisé Borland C++ Builder, mais voulait aussi examiner plus de plates-formes. Comme Borland ajoute ses propres extensions propriétaires à C++ pour soutenir sa VCL, la chance que des applications BCB soient portables était mince. Un changement de langage n'était pas vraiment un problème : ainsi, après avoir regardé autour de lui, il a pensé que Lazarus était le plus prometteur. À ce moment-là, Lazarus était basé sur gtk pour Win32 et Linux. Sur Linux, cela fonctionnait très bien, mais sur Win32, c'était bogué. Les utilisateurs de Lazarus demandaient de plus en plus une interface native Win32 et Micha a foncé pour aider à écrire cette nouvelle interface.

Vincent Snijders a découvert Lazarus et FPC pendant l'été 1999 alors qu'il avait venait d'acheter son premier ordinateur Linux et qu'il avait commencé sa thèse qui mettait en œuvre quelques simulations mathématiques écrites en Delphi. Il a suivi le projet et a essayé principalement d'obtenir que Lazarus fonctionne sur Windows. Après avoir été repéré en 2003, il a passé beaucoup d'heures sur Lazarus et a commencé à contribuer avec des patches. Son principal but est faire fonctionner Lazarus sur Windows aussi bien que sur Linux et les Instantanés de Lazarus.

[todo: d'autres ]