Mode MacPas/fr

From Free Pascal wiki
Jump to: navigation, search

English (en) français (fr)

Le mode MacPas essaie d'être compatible avec les dialects Pascal couramment utilisé sur Macintosh, ce sont THINK Pascal, Metrowerks Pascal et MPW Pascal. Pour des tuyaux sur le portage du traditionnel compilateur Mac Pascal vers Free Pascal, voir migration depuis Mac Pascal

Différences comparées au Free PAscal standard

Ici sont listées les différences entre le dialecte Macintosh de Pascal et le dialecte standard de Free Pascal (qui est Turbo Pascal).

Implémentées (en 2.0.2)

  • L'extension de fichier .p est supportée en mode MacPas.
  • L'unité MacPas.pp est automatiquement incluse toutes les fois que le mode MacPas est utilisé. Il devrait contenir ce genre de choses qui est normalement intégrées dans le compilateur mac pascal.
  • $CALLING MWPASCAL dit au compilateur d'utiliser les conventions d'appel prévalant en Pascal Metrowerks. Le seule différence par rapport au défaut est que, en MPASCAL, les paramètres enregistrement CONST sont toujours passés par référence.
  • Le contrôle de type à la compilation des expressions (présentement ce n'est pas spécifique à MacPas).
  • Les variables de compilation peuvent être données en ligne de commande, syntaxe -dMYCOMPVAR:=3 ou -dMYCOMPVAR2:=TRUE (sans espace). Les valeurs héxadécimale ne sont pas supportées, quoique.

Constructions de compilation

  • Les variables de compilation son maintenant différentes des macros. Toutefois, elles sont reliées. Dans la documentation FPC, ce qui est écrit pour les macros est souvent aussi vrai pour les variables. La différence est que la substitution de macro n'est vraiment faite qu'avec des vraies macros (lesquelles sont définies par $DEFINEC). Les variables de compilation sont définies par $SETC.
  • Variables de compilation/macros exportables. Les variables de compilation et les macros définies dans la partie interface d'une unité sont exportées vers les autres unités MACPAS, de la même manière que les constructions ordinaires de Pascal. Voir plus bas sous Macros exportables.
  • Les variables de compilation peuvent être affectées par un nombre hexadécimal, tel que $2345.
  • $SETC <compvar>:= <expr> -- met une variable de compilation à une expression. ":=" aussi bien que "=" sont permis. Si non déjà définie, elle est définie.
  • $DEFINEC <macro> <content> définit une macro dont le texte e substitution est <content>. -- comme sa contrepartie $DEFINE. Les macros paramétrées ne sont pas supportées.
  • $IFC, $ELSEC, $ENDC -- comme leur contrepartie $IF, $ELSE, $END.
  • La directive $ERRORC est similaire à $ERROR.
  • UNDEFINED <compvar> -- dans les expressions de variables de compilation.
  • La fonction OPTION(X) à la compilation, qui renvoie si l'option de compilation est activée. Ne fonctionne que pour les options à une lettre seulement.
  • TRUE, FALSE -- comme valeur dans les expressions de variable de compilation.
  • Les directives de compilation $PUSH et $POP, qui sauve/restaure l'état de toutes les bascules locales du compilateur.
  • L'option de compilation $J rend une variable externe.
  • L'option de compilation $Z rend les variables et les procédures visibles depuis l'extérieur.
  • L'option de compilation $OV (+/-) active le contrôle de dépassement (fpc 2.5.1).
  • $ALIGN MAC68K, POWER, RESET (et aussi POWERPC comme équivalent de POWER dans fpc 2.5.1).
  • La directive de compilation LibExport est reconnue mais ne fait rien pour le moment. Elle pourrait être implémentée dans le futur.
  • Les directives de compilation Metrowerks $UNDEFC et $ELIFC.
  • L'expression de compilation DEFINED <compvar>
  • Support de certaines directives de compilation de Turbo/Delphi, aussi bien $DEFINE $UNDEF $IFDEF $IFNDEF $IF $ELSE $ENDIF $ELSEIF

Langage

  • Object Pascal, style Mac. New, Dispose, Member sont supportés.
  • Une procédure passée comme paramètre peut être déclarée dans la liste de paramètres formel (types procédure anonyme).
  • OTHERWISE dans la construction case (déjà supporté même dans Turbo Pascal).
  • La procédure Leave fait la même chose que Break.
  • La procédure Cycle fait la même chose que Continue.
  • La sortie de procédure Exit(<procname>), qui marche comme Exit, mais prend en paramètre le nom de procédure. <procname> doit être le nom de la procédure, dans lequel Exit est utilisé. l'exit non-local (comme permis dans certaines implémentations de Mac Pascal) n'est pas permis. Exit avec une valeur de retour n'est pas permis. Vous pouvez utiliser "return <exit_value>;" comme dans le Pascal Metrowerks.
  • Les opérateurs | et & (opérateurs booléens, qui sont toujours évalués comme des expressions à court-circuit, applique donc l'évaluation paresseuse).
  • directive pour les déclaration de procédure. Comme pour CDECL.
  • "..." dans la déclaration de procédure, dénotant une fonction de style C avec des arguments variables.
  • IMPLEMENTATION n'est pas requis dans les unités, si vide.
  • Directive External.
  • Les procédures déclarées dans la section interface qui n'ont pas de contrepartie dans la section implementation, sont considérées externes (nous les appelons des externes implicites). Leur nom externe est préfixé par le C_prefix de la cible. Dans Mac OS, c'est une chaîne vide, alors que dans Darwin/Mac OS X, c'est un caractère souligné "_", afin qu'il soit correctement lié avec les bibliothèques Mac OS X (qui sont compilées avec gcc).
  • La fonction Ord peut prendre un pointeur en argument.
  • L'emploi de constantes FourCharCode (p.ex. OSType, ResType) directement comme paramètres. Cela est fait en surchargeant l'opérateur d'affectation dans le fichier MacPas.pp.
  • Ord4
  • Toutes sortes de procédure variable trucs, compatible avec Think Pascal et Metrowerks Pascal.

Implémenté (en 2.1.1)

  • return <value>
  • Les expressions à la compilation sont maintenant évaluées de manière paresseuse.
  • Paquetage au niveau du bit pour les enregistrements et les tableaux.

Implémenté (en 2.5.1)

  • Paramètres de procédure imbriquées (permettant à une procédure imbriquée d'être paramètre d'une autre procédure)
  • Implémentation fonctionnelle du mot-clé UNIV.

Prévues

  • uses se propageant
  • Open (pour les fichiers)
  • HiWrd, LoWrd (depuis que supporté par les deux Think Pascal et Metrowerks)

Non supporté

Voici une liste (incomplète) de construction Mac Pascal qui ne sont pas supportées en mode Mac pour le moment, peut-être certaines d'entre elles le seront à l'avenir :

  • StringOf.
  • HiWord, LoWord (identique à HiWrd, LoWrd).
  • Déclaration avancée implicite des objets (dans une déclaration d'objet, aucun ne peut faire référence à un autre non encore déclaré).
  • Dans les déclarations d'objet, le nom de méthode ne peut pas être précédé par le nom de classe (comme dans Think Pascal).
  • Expressions arithmétiques des variables de compilation.
  • Goto entre différents niveaux imbriqués (p.ex. pas de goto d'une procédure imbriquée dans la procédure englobante).
  • Exit entre différents niveaux d'imbrication.

Construction Free Pascal permises en mode MacPas

Les constructions Free Pascal qui sont actuellement permises ne Mode MacPas, mais qui ne le sont pas dans le dialecte Macintosh. Si des conflits surviennent, certains d'entre eux peuvent être interdits à l'avenir. Traditionnellement, certaines de ces fonctionnalités ont été offertes à travers les interfaces universelles d'Apple. La liste n'est pas complète.

  • Assign(filename, file). En Pascal Macintosh, le nom du fichier est donné comme un paramètre (facultatif) directement dans Reset(file, filename), Rewrite(file, filename) or Open(file, filename) (Open ouvre pour la lecture et l'écriture).
  • Opérateurs bit à bit "shr", "shl", "and", "or", "not" etc. En Pascal Macintosh, les fonctions BSR, BSL, BAND, BOR, BNOT sont utilisées à la place. (les opérateurs logiques "and", "or", "not" sont bien entendu permis en Pascal Macintosh).
  • Assigned(pointer). Une alternative est "pointer <> nil".
  • Append, Blockread, BlockWrite, Erase (efface des fichiers du disque), Filesize, Flush, Rename, SeekEof, SeekEoln, SetTextBuf, Truncate.
  • Addr, Compare*, *Seg, Fill*, Freemem, Getmem, High, Low, Move, MoveChar0, Ofs, Ptr (Note : Dans les Interfaces Universelles d'Apple, Ptr est un type de données décriant un pointeur générique), ReAllocMem, Release.
  • Hi, Lo. Pour les conversions vers les entiers 16 bit, en Macintosh Pascal, vous pouvez utiliser HiWord, LoWord. Remarquez que Hi/Lo marche sur des entiers 64, 32 et 16 bit et retournent 32/16/8 bits selon l'argument.
  • Int.
  • BinStr, HexStr, OctStr, SetLength, SetString, StringOfChar, Val, Str.
  • ChDir, GetDir, MkDir, RmDir, Runerror.
  • Paramcount, Paramstr (puisque Mac OS classique n'a pas d'interface en ligne de commande).
  • Halt (param). Halt sans paramètre fonctionne en Macintosh Pascal.
  • Assert.
  • Exclude, Include (pour les ensembles).
  • LongJmp, SetJmp (existe dans Metrowerks mais pas dans Think).
  • Arithmétique de pointeur. En Pascal Macintosh, vous devez convertir les pointeurs en nombres avant de faire des calculs arithmétiques (ajout d'un décalage entier à une adresse...).

Macros exportables

Seule une unité en mode MacPas exportera des macros et seule une unité en mode MacPas les importera. Comme avant, les unités MacPas et non-MacPas peuvent être utilisées les unes par les autres mais les macros ne seront pas visible pour l'emploi.

Les macros commencent à être exportées juste après la directive {$MODE MACPAS}. Si une telle directive n'est pas donnée, mais que -Mmacpas est donnée en ligne de commamnde, les macros seront exportées juste après le mot-clé UNIT.

Pour supporter cela, pour une unité, {$MODE MACPAS} est interdit après le mot-clé UNIT. Pour les autres bascules, c'est comme avant.

Avertissement 1 : Si {$MODE MACPAS} est donné après UNIT, les macros définies entre ce point et UNIT sont exportées, si l'unité est compilée comme partie d'un programme ou autre unité, mais n'est pas exportée si l'unité est compilée depuis la ligne de commande (au niveau le plus haut). Pour rester déterministe, ne pas mettre de macros avant UNIT.

Avertissement 2 : Ecart avec Think Pascal et Metrowerks Pascal : Les macros des unités utilisées n'ont pas d'effet tant que toute la clause Uses (y compris le point-virgule) n'a pas été analysée.

Apple's Universal Interfaces

A partir de FPC 2.0.4, les interfaces universelles d'Apple sont incluses dans FPC.